Slow Fish 2015

Slow Fish 2015 est un événement qui s’est tenu à Gêne, en Italie, du 14 au 17 mai 2015. Cette rencontre internationale a rassemblé des délégués de plus de 20 pays, actifs dans leurs communautés et dans le domaine de la pêche et de la protection desécosystèmes aquatiques : pêcheurs et leurs représentants, chefs et restaurateurs, chercheurs etuniversitaires, jeunes, ONG locales, consommateurs critiques et artistes.

Le but de l’initiative est de réunir les représentants des communautés de toute la Méditerranée et au-delà, dont les efforts portent sur la qualité et/ou la durabilité des méthodes de production et de gestion, et de leur donner un espace d’échange et de dialogue afin de se pencher ensemble sur de possibles solutions créatives pour relever leurs défis communs.

L’événement a célébré la diversité des cultures de la pêche, et de leurs interprétations culinaires. Il a renforcé, en même temps, le réseau méditerranéen des communautés de pêcheurs avec l’idée qu’ils puissent à l’avenir élever une voix unique pour faire face aux défis communs, tels que la pollution et la surpêche industrielle. Slow Fish souhaite unir ces différentes communautés, en stimulant la prise de conscience d’un destin commun. La rencontre a promu également le développement d’un modèle basé sur la bonne gouvernance des ressources communes, dans lequel les communautés de la nourriture représentent l’acteur central de la souveraineté et de la sécurité alimentaires.

Dans ce qui suit vous trouvez la déclaration des pêcheurs et organisations de pêcheurs présentes à Slow Fish :

Nous, les organisations de pêcheurs présentes à Slow Fish 2015, sommes conscientes des dangers qui mettent en cause l’existence et l’avenir de la pêche artisanale et à petite échelle. Nous décidons d’unir solidairement nos efforts pour faire reconnaître la pêche, les pêcheurs et les communautés qui en vivent, nos organisations professionnelles, nos droits d’usage sur les territoires et la ressource halieutiques, nos savoir-faire et nos bonnes pratiques, la qualité de nos produits, notre intégration et notre dynamisme au sein des économies régionales, nos traditions et nos cultures.

Nos actions porteront principalement sur :

  • La préservation des ressources et des zones marines et continentales
  • L’élaboration de politiques et de mesures adaptées, à tous les niveaux, à notre activité, conformément aux principes mis en œuvre par les Directives PAD de la FAO (Directives volontaires pour garantir des pêches artisanales durables)
  • La recherche des conditions de cohabitation avec des activités ayant des impacts sur la ressource et/ou les zones de pêche : pêche récréative, projets énergétiques, développement touristique, transport maritime, aquaculture, etc…
  • Le partage de nos informations et de nos expériences, ainsi qu’un rôle de veille en faveur d’une communication juste et constructive, en lien avec notre activité

Nous travaillerons en partenariat avec le réseau Slow Fish. Nous serons attentifs à progresser en bonne harmonie, chaque organisation étant co-responsable dans la poursuite de nos objectifs, soucieuse de partager les informations et d’agir en transparence, afin de faciliter la participation de tous.

 

Les commentaires sont fermés